Please wait...
Please wait...
 

Wheaton Mahoney

Portrait d'une passion à long terme

"lorsque j'ai vu les premiers tirages, la qualité des noirs et de tonalité m'a mis la larme à l'oeil. C'était sublime."

J'étais une jeune artiste chanceuse souhaitant exprimer mon imagination. Coiffée comme une punk et portant des chaussures militaires, j'ai trouvé ma voie dans la chambre noire et avec mon appareil photo. Pour moi, c'est la photographie qui m'a choisi. Mon premier rêve était de devenir une photographe commerciale, j'ai donc travaillé comme stagiaire et assistante pour des laboratoires photo et des agences. J'étudiais les travaux des photographes qui m'inspiraient et je les contactais pour obtenir des conseils. Beaucoup ont accepté et ont pris le temps de m'enseigner.

J'ai suivi un cursus d'art classique à l'école de design de Rhode Island (RISD) et commencé à photographier pour moi, avec un oeil tourné vers les galeries et les musées, et gagnant des concours. Quand j'ai entamé mes études, c'était cette détermination très claire de vouloir un travail plus grand que nature, assez grand que je pourrais m'y promener ou que quelqu'un puisse le voir chez eux jour après jour. C'était un processus continu, une évolution. Une partie de ce processus fut en décembre 2015, après avoir shooté des années durant avec un réflex 35mm, j'ai réalisé que le système ne répondait simplement pas à mes besoins… que techniquement je ne réalisais pas les images que je visualisais.

Les détails n'étaient pas là. Lors d'agrandissement d'images, le grain et la définition n'étaient pas suffisants. Ce n'était juste pas possible. J'ai choisi le système Phase One XF IQ3 80MP car je savais que je voulais un capteur plein format et un viseur interchangeable. Pour mon travail de portrait j'ai choisi les objectifs Schneider Kreuznach 80mm et 150mm bague bleue. Oui, c'était un gros investissement, et si vous me demandiez quelle est la différence, je vous dirais que lorsque j'ai vu les premiers tirages, la qualité des noirs et de tonalité m'a mis la larme à l'oeil. Maintenant, je réalise des images que j'imprime en 100cm x 100cm, j'ai donc vraiment besoin d'une définition élevée et d'une texture incroyable.

Non seulement la tonalité est plus riche grâce à l'appareil, mais c'est encore plus riche grâce à Capture One. Une différence fabuleuse. Des années durant, j'ai utilisé Lightroom, mais quand j'ai pris une image avec le Phase One et ouvert celle-ci dans Capture One et Lightroom, la différence était flagrante. La plage dynamique et le contraste par exemple étaient largement supérieurs dans Capture One. Dans Lightroom, mon image semblait terne en comparaison. Depuis ce jour, je ne regrette pas mon changement. J'utilise toujours Photoshop pour de petits ajustements, mais la majorité de mon édition est réalisée dans Capture One Pro.


"Cet appareil me permet de réaliser le travail au niveau souhaité et créer ce que j'imagine"

Pour mon projet personnel le plus récent, "Cradle to Grave", je souhaitais un cadrage et une lumière similaires pour les hommes et les femmes. Normalement, je réalise l'éclairage en fonction du sujet. C'était important pour moi de fixer ce contexte et travailler avec ces paramètres pour créer cette série. Je suis une photographe calme, mais surtout une photographe qui sait ce qu'elle veut capturer. Bien que je doive mettre à l'aise les gens face à l'objectif, je dois aussi savoir les pousser afin de créer une image qui est émouvante.

Pour tirer des sentiments de mes sujets, j'ai ajouté des mots déclencheurs tels qu’"angoisse d'adolescente", "premier baiser", "maladie", etc. Je souhaitais capturer des photos intimes qui transmettent leurs expériences de vie ainsi que les subtiles micro-expressions. Pouvoir dire que leurs épaules sont tendues et qu'ils vont expirer, mais ne l'ont pas encore fait ! Le processus m'a amené à crier, rire et même pleurer. J'ai versé une larme derrière mon appareil et trouvé cela plutôt thérapeutique. Et à travers tout cela, cet appareil photo me permet de réaliser mon travail au niveau que je souhaite et créer ce que j'imagine.

Selon moi il faut connaître son but et être déterminé pour l'obtenir. Je crois que les gens sont à l'aise avec moi, car j'écoute et j'ai un portfolio qui appuie mes idées. Puis, j'aime toujours les challenges.

Je me concentre maintenant sur les commandes de portrait en studios. Des images à l'échelle ou plus grandes que nature, forçant l'attention du spectateur; assez grandes pour que vous puissiez voir chaque trait de caractère et cheveux sur le visage de la personne, mais aussi ressentir ce qu'ils ont vécu afin de transmettre une émotion. Je suis toujours mon conseil: ça ne fait jamais mal de demander. Et quand la réponse est oui, ensuite vous pouvez célébrer.

 

A Propos de Wheaton Mahoney

Wheaton Mahoney est une photographe de photographe primée qui est basée à Los Angeles et dans l'ouest du Massachusetts.

Durant ces 25 dernières années, Wheaton a créé des portfolios présentant des photos fine art d'architecture et de paysage en noir et blanc, des clichés de produits et nature morte, des reportages de tournages de clips musicaux et de films, ainsi que des portraits d'acteurs. Sa passion est le portrait et celle-ci lui a d'ailleurs valu plusieurs prix de Photo District News et Rangefinder Magazine. Elle a aussi reçu deux honorables mentions de "The Monochrome Awards" et une parution dans Shutterbug Magazine.

Wheaton Mahoney, mère de deux enfants, a toujours eu un appareil photo avec elle, cela depuis son adolescence. Elle a étudié la photographie à l'école de design de Rhode Island et a été diplômée en 1993. Les photographies de Wheaton font maintenant partie de collections privées américaines et elle a présenté ses portfolios lors de plusieurs expositions en galeries et dans des musées.